Posted in chroniques salons et dédicaces

A propos de “POLYCARPE, LE NOMBRE D’OR

A propos de “POLYCARPE, LE NOMBRE D’OR Posted on 19 novembre 2018

Chronique de Maeve, blogueuse littéraire,

L’approche de la troisième édition de Polar sur Loire, samedi 24 novembre, m’a donné envie de me plonger dans une nouvelle aventure de Polycarpe Houle.
Polycarpe Houle est le personnage récurrent de Claudine Chollet, autrice de la région, puisqu’elle est installée du côté d’Amboise.

Polycarpe est un ancien vétérinaire, détective amateur et grognon professionnel. Il s’est installé dans un petit village et retape une maison. Depuis son arrivée, il s’est fait pas mal d’amis et surtout s’est taillé une solide réputation de fin limier.

Si vous aimez les cosy mysteries, ces romans dans lesquels il n’y a pas d’hémoglobine (ou si peu) et dans lesquels les enquêtes sont menées par des détectives amateurs, cette série devrait vous plaire. Amateurs de M.C. Beaton et de Julia Chapman, vous allez peut-être trouver avec Claudine Chollet votre nouvelle reine du cosy, et Made in France qui plus est !

J’avais beaucoup aimé les trois premiers tomes des aventures de ce vétérinaire à la retraite et je me suis plongée avec bien-être dans Le nombre d’or, contente de retrouver les habitants de Rochebourg, tous affublés de prénoms étonnants (et non, il n’y a pas de Marie-Eve…).

Dans le nombre d’or il est question d’une secte, peut-être même d’OVNI, d’ULM qui se crachent dans les arbres en pleine nuit, de pots de miel qui disparaissent et d’une gamine qui semble s’être fait la malle… On ne s’ennuie pas, c’est amusant. C’est agréable de découvrir les personnages sortie de l’imagination de Claudine. Et puis le style est sympa. Un brin désuet. Comme s’il fallait réapprendre à prendre le temps et pourquoi pas se mettre à vouvoyer ses amis…

Et pour ceux qui souhaiteraient rencontrer Claudine Chollet, rendez-vous à Polar sur Loire, samedi 24 novembre, salle Ockeghem, place de Châteauneuf à Tours.